Blogue

Lettre d’un jeune entrepreneur au COVID-19

Ne nous voilons pas la face, pour de jeunes entreprises, t’es un vrai FLÉAU fichu Coronavirus!

Depuis le début du mois de mars, je te surveille toi le tsunami viral dont l’épicentre se situe en Chine, toi le mal redoutable et invisible provoquant la Mort, beaucoup de morts autour de toi… ta vague de destruction massive atteint l’Europe puis tu poses le pied en Amérique.

Vendredi 13 mars sera pour moi une date emblématique qui restera à jamais gravée dans ma mémoire d’entrepreneur : tu m’obliges à mettre sur la glace tous mes projets sur lesquels je travaille depuis plusieurs mois afin de me protéger, protéger ma famille et protéger autrui. J’organise des événements sportifs en lien avec la course à pied trail. L’activité physique est précieuse pour moi et ma famille, elle a d’ailleurs sauvé mon couple fin 2016 : la marche délivra ma conjointe d’une autre terrible maladie affectant sévèrement la population active canadienne prise dans le tourbillon du fameux métro-boulot-dodo : La dépression.

Depuis cet événement, je partage avec Gratitude et Passion les bienfaits du sport lors de conférences, d’ateliers techniques, de formations et j’accompagne une centaine de coureurs à surpasser leurs objectifs pour l’Ultra Trail Académie, une course de trail que j’organise dans Portneuf accompagné et entouré par toute une équipe de passionnés tout aussi engagés que moi envers notre communauté dont la première édition vit le jour le 14 juillet 2017.

J’ai également fondé Owl Active fin 2019, une entreprise dont la mission est d’inciter la population à pratiquer un sport d’hiver à l’extérieur en gardant leurs têtes bien au chaud grâce à nos bonnets spécialement conçus pour nos climats hivernaux rigoureux.

Mais là, ce vendredi 13 marquera l’arrêt de mes activités… Je place en confinement ma famille complète en leur exposant les enjeux à continuer de mettre le pied dehors pour t’affronter. En tant qu’ancien militaire de la Marine Nationale Française, la protection d’autrui est une priorité. Je suis prudent pour éviter ton infestation et aussi pour éviter de te propager tout autour de moi au cas où tu m’aurais déjà infecté vu que le délai d’incubation est de 15 jours environ. Je ne suis donc pas vraiment certain de ne pas contribuer moi-même à la propagation de ta pandémie avant le 28 mars minimum. Quelques jours plus tard, le gouvernement provincial prend la décision d’interdire les rassemblements ce qui est une excellente initiative puis une série de décisions émergent afin de tenter de te faire disparaître le plus rapidement possible. Le confinement est fortement recommandé, tu fais fermer nos boutiques, tu fais fermer nos entreprises… tout est placé sur mode « pause ». Sauf les SAQ et SQDC, je trouve ça encore et toujours aberrant malgré les effets négatifs sur les dépendances à ces drogues… Quand je vois les files d’attentes devant les succursales encore aujourd’hui alors quoi, ce sont tous des alcooliques ces personnes qui s’exposent à toi???

Il y a 15 jours de cela maintenant, j’ai tout arrêté, j’ai arrêté toute ma famille et j’ai adopté mes mesures de protection sans même regarder l’état de mes comptes… (Je ne sais pas trop à quel point c’est important de continuer de regarder les comptes de tes entreprises quand t’es mort…). Tu détruis mes jeunes entreprises à petit feu… Je continue d’espérer pouvoir rassembler toute ma communauté comme prévu le 12 juillet prochain mais le temps passe et les espoirs s’amenuisent. Il y a encore beaucoup, beaucoup trop de gens dehors, je vois encore beaucoup de voitures qui circulent retardant un retour à la normale selon mon opinion personnelle… Tu continues de te répandre sur toute la population mondiale, tu continues de faucher la vie de milliers de gens…

Photo 28 mars à Val Sutton

Photo 28 mars Ville de Québec. Mais où vont donc toutes ces voitures un 28 mars ville de Québec???…

Comme tout jeune entrepreneur qui débute, c’est la panique de mon côté… Vendre en ligne mes bonnets ne m’enchante pas plus, je préfère éviter de mettre la population en danger que ce soit en brisant mon confinement, celui de mes partenaires, celui de mes couturières, faire bouger nos facteurs… bref, je ne suis pas à l’aise avec cette décision…

Alors voilà, malgré tous les espoirs, tu me fais sombrer petit à petit vers les abîmes des prêts et des crédits…

Mais tu sais quoi COVID-19, j’ai un message pour toi :

Tu peux me prendre toutes mes ressources financières, m’empêcher de bouger, empêcher ma famille de profiter pleinement du printemps, m’épuiser financièrement, mentalement, etc. Il y a trois choses que tu ne pourras JAMAIS m’enlever :

Ma Passion, Mes Valeurs, Ma Mission!

Et s’il te vient l’idée saugrenue d’oser venir frapper à ma porte, je suis prêt à te combattre et sache que moi vivant, je ferais tout pour me redresser et continuer d’avancer un pas à la fois, ça je t’en fais la promesse!

Bonne disparition à toi COVID-19,

Sportivement,

Olivier

Retour haut de page